A quoi pourrait ressembler les smartphones du futur ?

Article rédigé le par admin

L’intelligence artificielle au coeur des améliorations

Appareils photos toujours plus performants, écrans borderless, disparition des boutons… Le marché du smartphone est toujours plus concurrentiel et au centre de l’actualité High Tech.

En 2017, 1.5 milliards de mobiles ont été vendus dans le monde. Un chiffre qui confirme que le smartphone est en pleine expansion et que cette technologie va constamment évoluer. Et tous les constructeurs sont déjà penchés sur le sujet. Nous sommes donc légitimement en droit de nous poser la question suivante : à quoi ressemblera le smartphone du futur ?

Le design pour une première bonne impression

Côté design , on arrête pas le progrès. Des écrans toujours plus grands, qui désormais occupent quasiment toute la surface du smartphone : écrans bordeless, touches de navigations intégrées dans l’écran, dos arrondi… le “wouah effect” est présent et les constructeurs n’arrêteront pas de si tôt de miser là dessus.

Et pour cause, Samsung, Nokia ou encore Oppo, pour ne citer qu’eux, ont déjà déposé un brevet pour la fabrication d’écrans… pliables ! On imagine mal comment les écrans actuels, si fragiles et posant souvent des problèmes aux consommateurs, pourront être d’ici peux capables d’être pliés… L’appareil photo, la batterie et la mémoire devraient également être les parties du smartphone qui connaîtront des améliorations régulières.

L’intelligence artificielle : la véritable évolution ?

Voilà l’évolution qui devrait être au coeur de la guerre du marché du smartphone : l’intelligence artificielle. Les plus connues aujourd’hui sont Siri pour Apple ou Bixby pour Samsung, mais on peut imaginer que d’autres IA toujours plus évoluées vont faire leur apparition dans un futur très proche.

Elles pourraient être notamment capable d’assurer la gestion du smartphone, ainsi que le meilleur du machine learning. Le téléphonie mobile deviendrait alors un outil capable de déterminer notre état selon la façon dont on lui parle ou on le regarde afin d’adapter les réponses à chaque question en les replaçant dans le contexte du moment.

Il ne reste plus qu’à rester patient. Une chose est sûre : 2018 devrait nous apporter beaucoup de précisions.

En lien avec cet article